Yakafokon

Menu

Et maintenant : Action ✔

Par Thomas Loubert – Temps de lecture : 7 min

L’ÉDITO DE TOM
________

QUI EST TOM ? (◔◡◔)
► Tom, Thomaz, Toto, c’est le cofondateur de togeZer.


✎ ✎ ✎ ✎

Je vais vous épargner la phase de constat, ma vision de la situation globale qui n’intéressera pas grand monde à part mes parents et mes soeurs qui seront sûrement très fiers ! 
Je vais me focaliser sur ce qui me semble essentiel et la priorité du moment : l’ACTION.
Que fait-on maintenant ?
Comment avance-t-on ?
Quelles conclusions pouvons-nous sortir de ça ?
Et surtout, comment les appliquer à nos entreprises ?

Une vision sans action n’est qu’un rêve; de l’action sans vision ne fait que passer le temps; la vision conjuguée à l’action peut changer le monde.❞

Joel Barker


La formation
Voilà près de 9 mois que je me forme et me passionne sur les causes, les conséquences du réchauffement climatique et surtout sur les solutions à y apporter. 
J’ai forgé pendant cette période de réelles convictions qui ont vacillé au début de la crise du coronavirus.
Toute la sécurité financière de ma famille dépend du tourisme ( je suis associé d’un regroupement de réceptifs, co-fondateur de Togezer et ma femme gère un hôtel.)

Et tout à coup, tout s’arrêtait.

Le choix le plus confortable aurait été de se mettre en hibernation, d’attendre patiemment un retour à la “normale”, de retourner dans ce système sur lequel j’avais émis tant de doutes…de remplir les caisses et de remettre la révolution à plus tard…

                                             
    -""`""-~`)
(`~_,=========\
 |---,___.-.__,\
 |        o     \ ___  _,,,,_     _.--.
  \      `^`    /`_.-"~      `~-;`     \
   \_      _  .'                 `,     |
     |`-                           \'__/
    /                      ,_       \  `'-.
   /    .-""~~--.            `"-,   ;_    /
  |              \               \  | `""`
   \__.--'`"-.   /_               |'
              `"`  `~~~---..,     |
 en mode                    \ _.-'`-.
 hibernation                  \       \
                               '.     /
                                 `"~"`

        

Mais chez Togezer, cela ne nous ressemblait pas. Il fallait transformer cette crise en une opportunité ! 
C’est le moment d’accélérer nos plans et de confronter nos convictions à la réalité.

De nombreuses discussions avec nos associés, m’ont fait prendre conscience du côté urgent et indispensable de former les gens. Ceux qui ne sont pas formés ne comprennent pas nos réactions, nos choix. Ils doutent et sont convaincus par notre énergie, je crois.

Hasard du calendrier ?
Au début de la crise, Fabrice lançait un club indépendant et à but non lucratif : le Yakafokon.
Objectifs : partager à ceux qui le souhaitent les sources qu’il avait récupéré pendant son auto-formation et accompagner les gens dans leur formation, leur donner la parole dans des ateliers d’échanges.
Je l’ai rejoint il y a quelques semaines et cet exercice s’avère passionnant – animer ces ateliers permet aux gens d’avancer et nous avons des échanges très riches.
Mais le constat le plus net est surtout que toutes les personnes qui y participent et se lancent dans la formation arrivent aux mêmes conclusions.
Et tous réfléchissent à comment faire évoluer leur entreprise, y intégrer leurs équipes et mettre en place des actions concrètes.

Tous sont impactés, même au sein de nos équipes où tous se sont posés de nombreuses questions. Comme Emma, qui travaillait avec nous et qui enceinte, découvrait dans quel monde sa fille allait arriver.

Togezer a donc décidé de rendre obligatoire à tous ses membres la participation au moins au premier atelier du Club Yakafokon.

Nous pensons que ce sera plus marquant si chaque fondateur, gérant de société est convaincu et fait le même constat que nous.
Nous aurions pu faire un label et l’imposer de manière verticale, mais nous souhaitons co-construire les solutions et nous souhaitons que ces changements deviennent une évidence. Pour cela, la clé c’est la formation.

Des entreprises sobres
Pendant cette période de formation , nous nous sommes également rendu compte de l’importance de rendre nos entreprises sobres en dépenses d’énergie et surtout numériquement parlant.
Ce rapport de The Shift Project est édifiant sur le sujet.

En tant qu’entreprise on se soucie surtout de comment rendre sa production (de voyages ou autres) plus verte, car on y voit un levier marketing évident. Vous pourrez voir dans ce numéro l’exemple de Shanti qui explore le Slow Travel par exemple.

Il est cependant nécessaire d’avoir une réflexion plus profonde à ce sujet et cela passe aussi par repenser ses outils technologiques internes.

Comme vous le voyez, le site sur lequel vous naviguez en ce moment est un site que l’on qualifie de “low-tech”, il consomme moins d’énergie que d’autres sites au design plus riche.
Sarah se passionne sur le sujet actuellement et va retravailler les sites de Togezer.

Togezer va donc proposer rapidement à ses membres de passer leurs sites en site low-tech et surtout de vous former sur les raisons pour lesquelles vous devez faire ce choix.

En chemin, et fort du retour d’expérience de tous ceux qui vont participer à cela, nous serons probablement en mesure dans quelques mois de monter un “cahier des charges” sur “ Comment rendre mon réceptif plus sobre?”

Comment entamer la transition ?
Évidemment, vous pourrez être séduit par ces bonnes intentions et rapidement vous allez douter.
“Si je change drastiquement de stratégie et de marché , est-ce que j’aurais une clientèle pour cela ? Est-ce que je ne risque pas de tout perdre ?“

Nous restons des entrepreneurs, nous avons des familles à faire vivre et notre souhait n’est pas de changer le monde d’un coup d’un seul.
L’objectif ici est de jouer le même rôle que le colibri dans la fable amérindienne et également de jongler constamment avec nos contradictions.
Exercice difficile et très souvent jugé par nos proches…

Ainsi chez Togezer, nous pensons qu’aider nos membres à se former , leur donner les moyens d’être plus sobres, c’est l’étape 1.

     _.,----,._
   .:'        `:.
 .'              `.
.'                `.
:                  :
`    .'`':'`'`/    '
 `.   \  |   /   ,'
   \   \ |  /   /
    `\_..,,.._/'
     {`'-,_`'-}
     {`'-,_`'-}
     {`'-,_`'-}
      `YXXXXY'
        ~^^~
        




En parallèle de cela, nous allons monter des collections de voyage VERTUEUSES, INTELLIGENTES et aider nos membres à construire un argumentaire commercial pour pouvoir proposer systématiquement des alternatives aux voyages classiques.

Vous trouverez dans ce numéro plusieurs pistes de réflexion : comme Guillaume qui propose d’associer Voyage et cinéma ou Laurent qui dresse quelques pistes sur l’art de voyager .

Si chaque membre de Togezer arrive à convaincre 5% de ses clients B2B ou B2C de faire un voyage plus sobre et plus intelligent en 2021 – nous pourrons tous être fiers.

Le travail que nous ferons, celui que font d’autres dans la profession et dans tous les secteurs d’activités aura nécessairement un impact fort. Et la transition est déjà en marche.

Quand vous commencez la transition quelque part, vous inoculez cet endroit avec cette culture, et puis ça se répand. Parfois, les champignons poussent là où vous vous y attendez, mais parfois, ils poussent là où vous n’auriez jamais pu l’imaginer.

Rob Hopkins.


Vers des plans B
Si cette crise a été un accélérateur alors ce sera pour accélérer la réflexion vers des PLANS B.
C’est-à-dire réfléchir à des métiers en dehors du tourisme ou de votre secteur d’activité pour penser à créer une activité plus résiliente, mais en ayant conscience de nos atouts et forces de base.
Avant la crise on pensait les plans B comme des roues de secours au cas où…mais avec la crise et ce qu’elle a fait subir à notre secteur, ces plans deviennent une alternative à proprement parler et doivent intégrer notre business model.

Pour les découvrir, vous pouvez utiliser la Sérendipité comme Fabrice la définit dans son article.
Chez Togezer, un de nos  plans B, c’est la commercialisation de la Box : notre plateforme en marque blanche – la version 2 de ce que vous connaissez et qui aurait dû sortir il y a 3 mois.
La box arrive (oui oui on y croit encore) et nous allons la mettre à disposition pour différents projets.

Le réseau de Fabrice nous ouvre beaucoup de perspectives et je partage avec mon associé cette volonté d’ouverture, car ce n’est pas que dans le secteur du tourisme que nous trouverons de bonnes idées.

Mais nous réfléchissons aussi à pousser le voyage plus sobre et il est clair que pour ce plan, le voyage en avion n’a pas sa place.
C’est pourquoi nous sommes en train de travailler sur une plateforme qui proposera de découvrir l’Europe en train, mais aussi en vélo, ou encore lors de croisière fluviale ! Tous les moyens de déplacement doux seront mis en avant.

Nous nous inspirons aussi de ce que font nos copains ! Comme Serendip qui face à la crise lance la Transiterie, des séminaires virtuels donc moins polluants, des séminaires où tous ceux qui souhaitent entrer en transition sont les bienvenus.

 ❝ Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait.

Mark Twain


Cette idée d’événements digitaux, nous l’avons récupéré “à notre sauce” et nous réfléchissons à lancer des Caravanes digitales et pourquoi pas un salon du tourisme digital, vous en seriez ? Qu’est-ce qu’on risquerait finalement ?

Togezer va donc s’ouvrir à de nouveaux horizons comme ce Yakafokon, en donnant de la visibilité à d’autres métiers et nous commençons dans ce numéro en offrant une place à Philippe, entraîneur de hand et entrepreneur aguerri qui nous parle de la coopétition !

Togezer a de belles heures devant elle….Yapluka!!

Bonne lecture.

              __
            .'  `'.
           /  _    |
           #_/.\==/.\
          (, \_/ \\_/
           |    -' |
          ,\    =  / /|
       .-'|`-. __.' / |
      /   |  `-.__.' .-\
         /-.    | | { _/
         \_ }   | |  `|
          |     | |   |
           '.   | |  .'
       jgs   '-.| |.'
                `"`